Aspects Enthomologiques

du contrôle des insectes piqueurs

Auteur: Julien Baylet

Résumé :

Ce document fait le tour de quelques aspects entomologiques à prendre en compte lors de l’identification des moustiques et du traitement aux larvicides qui suivront. Une explication sera également fournie quant au stade de développement qui retient l’attention de CFROY.

Comment fonctionne les moustiques?

Les moustiques sont des insectes qui effectuent une métamorphose complète lors de leur développement, c’est-à-dire qu’ils passent par les stades œuf, larve (en 4 stades), nymphe et adulte. Chaque espèce va avoir ses propres capacités à exploiter un habitat précis pendant des périodes précises. De plus, ils sont influencés par la température comme tous les insectes (ce qui leur vaut le terme d’animaux « poïkilothermes ») et leurs capacités doivent donc également convenir au milieu pour que le développement s’effectue normalement.

À l’état d’œuf, le moustique est soit en diapause soit en développement selon la température et la photopériode quotidienne.

Une fois larve, le moustique va passer son temps à se nourrir. Certaines espèces sont herbivores tandis que d’autres sont grosses et carnivores. Leur exosquelette étant non extensible toutes les espèces muent et laissent derrière eux une exuvie permettant souvent leur identification, car elle conserve certaines soies et proportions du corps.

La nymphe (et non la pupe) et la période où la larve se transforme profondément jusqu’au moment où un adulte pourra en sortir. Durant cette transformation, la nymphe ne peut pas rester toujours à la surface et être à la merci du premier prédateur venu.

Saviez-vous d’ailleurs qu’il y a une différence entre une pupe et une nymphe ? Les anglophones utilisent souvent le même terme de «pupa» pour désigner une pupe et une nymphe, mais ces deux termes existent également en anglais, car ils révèlent des capacités différentes, dont celle de se déplacer. En effet, la pupe est l’exosquelette de la larve, elle va se souder pour renfermer la larve à l’intérieur et lancer le processus de métamorphose. Dans le cas d’une nymphe, la larve a mué pour se transformer en nymphe. De ce fait, elle se sépare de son exosquelette en en créant un nouveau uniquement destiné à la métamorphose. Cette stratégie lui permet donc de se déplacer par à-coups et très rapidement dans l’eau, preuve en est de la présence d’une nageoire caudale très efficace.

Le traitement des moustiques

La plupart des moustiques seront régulés par l’utilisation du Bacillus thuringiensis (variété israelensis), des bactéries composant un larvicide biologique revendu sous de nombreuses marques chez les détaillants en produits de jardins. L’utilisation de ce larvicide, débutée à la fin du XXe siècle, subit de nombreux contrôles chaque année par le Ministère du Développement Durable et de la Lutte contre les Changements Climatiques (MDDELCC). Ces contrôles servent à suivre l’accumulation éventuelle de bactérie, mais aussi celle des adjuvants composants le produit et qui diffèrent selon les marques. L’aspect important de l’utilisation du Bti est de vérifier son impact sur les autres populations. Aujourd’hui, les études confirment le bien-fondé de cette technique, car même si elle a un impact sur certaines espèces de micro-organismes son utilisation est beaucoup plus avantageuse que les produits chimiques qui sont toxiques pour beaucoup d’animaux et causent parfois de gros problèmes environnementaux sur le long terme. En effet, les larvicides chimiques ne sont pas vivants. Ils stagnent alors dans le milieu pendant des décennies voire des siècles et se bioaccumulent pour causer des problèmes de santé à l’Environnement et à l’Homme.

 

CFR n'utilise en aucun cas les larvicides chimiques et ne le fera jamais.

Pour plus d'informations sur le traitement biologique: Contrôle des insectes piqueurs
Télécharger l'article: choisir le format

Date de publication: 27 Novembre 2015

© CONSEILLERS FORESTIERS ROY INC. 2018 – TOUS DROITS RESERVES
Logo CFR cfroy

163, rue Cossette, Chicoutimi (Québec), Canada

418 696-3398

G7J 0G6

www.cfroy.com

  • Facebook Social Icon